L’immobilier de luxe attire de plus en plus les primo-accédants

Ce marché semble avoir le vent en poupe et cela est aussi valable pour les foyers modestes. Avec la baisse des taux pour les crédits, les Français ont renoué avec l’espoir et se projettent davantage dans le futur.

Des biens immobiliers de plus de 5 millions d’euros recherchés

Dans ce domaine, les acquéreurs n’ont généralement pas besoin d’un emprunt puisqu’ils ont les liquidités permettant d’acheter un appartement rapidement. Une étude réalisée pour l’immobilier luxueux montre que deux tendances sont valables en ce moment sur le sol français. La première concerne les étrangers qui investissent davantage dans la pierre et ils sont même 52% à chercher activement une résidence principale. Cette enquête montre une hausse non négligeable de six points par rapport à l’année dernière. En parallèle, un acquéreur sur dix se focalisera uniquement sur les biens susceptibles d’être facturés plus de 5 millions d’euros. Dans ce registre, c’est tout de même un bond de sept points qui est identifié.

Les, primo-accèdent veulent concrétiser au plus vite leur projet

D’autres ne succombent pas aisément à leur désir, car ils se positionnent davantage en retrait. Ils attendent que les prix baissent, mais ils sont prêts à saisir dès que possible une opportunité. Normalement, une chute des tarifs devrait être observée dans les prochains mois, ce qui explique cette situation. En parallèle, les primo-accédants s’intéressent également à un tel secteur prestigieux. Les experts du domaine ont tout de même constaté qu’ils avaient tendance à négocier plus facilement les tarifs. Cette volonté de réduire la facture est même au cœur d’une hausse de près de 7%. Ces acquéreurs sont extrêmement confiants pour un investissement, car, selon eux, le contexte n’a jamais été aussi favorable.

La confiance revient dans le cœur des Français

De ce fait, 80% des sondés ont révélé lors de cette étude qu’ils avaient l’intention de concrétiser ce rêve dans les prochains, voire avant la fin de l’année 2016. Ce regain de confiance est donc plaisant pour le marché de l’immobilier français. Nous pouvons ainsi constater que le secteur attire tous les profils, car même les revenus modestes sont captés par le fait d’acquérir une maison ou un appartement. Cette tendance est surtout identifiée depuis le début de l’année 2016 qui a marqué un tournant après une longue traversée du désert durant plusieurs mois.

  • Have your say

    trois + 7 =